Revenir en Haut
inti Identité des Nations et Traditions Indigènes

< Accueil

Agir Là-bas

Vous ne possÚdez pas la bonne version du player Flash pour lire cette animation, mais vous pouvez facilement tÚlÚcharger la bonne version Ó l'adresse suivante : Cliquez Ici
 

10 juin 2009 : Communiqué association INTI France

Le T.L.C. et la course au pétrole tue au Pérou

Message de Carmen Qorinina Minchan, Quechua du Pérou

25 juin : Communiqué d'INTI France

HOME : les images que vous ne verrez jamais...

Signer les pétitions ICI >>>>

Le génocide d'Alan García contre les Peuples Indigènes Amazoniens au Pérou

COMMUNIQUÉ PUBLIC

Nécessité urgente d'une Mission Internationale de Paix

 

Pérou : Appel à la mobilisation internationale, le 11 juin

Journée Internationale de Solidarité


Réclamons un procès international contre Alan García et à son gouvernement, pour génocide envers les popuplations indigènes

Les Peuples Indigènes Amazoniens du Pérou subissent en ce moment même une cruelle répression. Jusqu'à maintenant, il y a au moins trente morts à Bagua, Région Amazonas. Et un ordre de capture a été émis contre tous les dirigeants à niveau national de l'Association Interethnique de Développement de la Forêt Péruvienne (AIDESEP >>>). La criminalisation de notre démarche, et la violence éclatent précisément aujourd'hui, 5 juin 2009, date déclarée "Journée Mondiale de l'Environnement".

L'intransigeance du gouvernement péruvien présidé par Alan García, dans une alliance avec les secteurs les plus rétrogrades du Congrès de la République (fujimoristes, apristes, l'extrême-droite), a fermé toutes les portes au dialogue et a opté pour le génocide, en faisant la sourde oreille à toutes les institutions nationales, comme le Defenseur du Peuple, qui avait démontré le caractère anti-constitutionnel des décrets législatifs émis pour permettre l'application du Traité de Libre Echange (T.L.C.) avec les États-Unis, ceux-là mêmes qui transgressent de plus les traités internationaux de protection des droits des peuples autochtones.

Comment peut-on célébrer au Pérou la Journée Mondiale de l'Environnement pendant que son gouvernement défend de manière obtue des normes qui organisent le saccage des biens et ressources naturelles, et le pillage la Mère Terre, jusqu'à arriver même à entreprendre un génocide contre les peuples indigènes, et l'emprisonnement de ses leaders ?

La Coordonnation Andine des Organisations Indigènes, CAOI, appelle à la solidarité urgente avec les peuples indigènes amazoniens du Pérou, pour appuyer les actions de lutte qui se déroulent dans tout le pays et respecter les accords conclus lors du IV Sommet Continental des Peuples et Nations Indigènes de l'Abya Yala (Puno, Pérou, 27 au 31 mai 2009) :

1. Mettre en place des sittings permanents en face des ambassades et des missions diplomatiques du Pérou dans le monde entier, jusqu'à obtenir l'arrêt de la répression et la suspension des décrets législatifs liés au TLC (Traité de Libre Echange) avec les États-Unis,

2. Impulser un procès international contre Alan García et son gouvernement pour génocide, "entreguista" et pour transgresser la Constitution Nationale et les traités internationaux,

3. Accompagner avec des actions de soutien dans tous les pays la Journée Nationale de Lutte qui se déroulera au Pérou le jeudi 11 juin, en solidarité avec les peuples indigènes amazoniens.

Lima, le 5 juin 2009
Miguel Palacín Quispe
Coordinateur Général CAOI

 

LA COORDONNATION ANDINE DES ORGANISATIONS INDIGÈNES, CAOI, regroupe :

ECUARUNARI, Confédération des Peuples Kichwa d'Équateur,
CONAMAQ, en Bolivie,
CONACAMI, Confédération Nationale des Communautés du Pérou Affectées par le travail des mines,
ONIC, Organisation Nationale Indigène de Colombie,
CITEM, Coordination des Identités Territoriales Mapuches (Chili),
ONPIA, Organisation des Nations et Peuples Indigènes d'Argentine,
CCP, Confédération Paysanne du Pérou,

Elle dispose également du soutien de :
CNA, Confédération Nationale Agraire du Pérou,
UNCA, Union Nationale des Communautés Aymaras,
CSUTCB, Confédération Syndicale Unique des Travailleurs et Paysans de Bolivie,
FNMBSB, Fédération Nationale de Femmes "Bartolina Sisa", de Bolivie.

 

aidesep
 
massacre
 
 
indigènes réprimés
 
bagua
 
répression